MAGAL de TOUBA

Le grand Magal de Touba est le plus important évènement de la confrérie mouride. Il commémore le départ en exil forcé au Gabon, en 1895, de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de ladite confrérie (Al mouridiyya).

Le Magal se passe le 18e jour du mois de Safar (2e mois du calendrier musulman) à la grande mosquée de la ville sainte de Touba (région de Diourbel). Il se passe également un peu partout dans le monde où réside des disciples de Serigne Touba.

Au delà de l’aspect religieux, le Magal Touba est aussi un rendez-vous économique où des grandes entreprises, PME, PMI et petits commerçants se trouvent dans la ville. Ce qui fait que le Magal reste l’évènement religieux qui a le plus d’impact économique au Sénégal.

En savoir plus

Magal-Touba.com : Le blog

Magal Touba en photos

Sérigne TOUBA

Cheikh Ahmadou Bamba (Serigne Touba)

Il n’est plus à présenter au Sénégal et dans le monde islamique soufi. Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba, de son vrai nom Ahmad Ibn Mohammad Ibn-Habiboullah Al Bekki, est l’un des plus grands maîtres soufis d’Afrique noire.

Vécu entre la fin du 19e et le début du 20e siècle, son époque a coïncidé avec la période coloniale au Sénégal et un peu partout sur le continent africain. C’est dans un contexte de domination des colons français dans le pays qu’il a débuté ses activités en tant que serviteur du prophète de l’islam.

Par ses enseignements coraniques, sa transmission du message du prophète Mouhamed PSL et son éducation  spirituelle, il a rapidement trouvé l’adhésion de beaucoup de disciples, mais aussi l’opposition farouche  l’administration coloniale, entres autres.

Accusé à tort de vouloir former une troupe pour préparer la guerre sainte, Serigne Touba a été jugé et condamné à l’exil au Gabon. Voici un extrait du procés-verbal de son jugement :

« Après avoir examiné certains problèmes relatifs à la colonie, le Conseil approuve la décision des membres ci-dessus désignés d’exiler au Gabon le marabout Cheikh Ahmadou Bamba qui doit être embarqué le 21 septembre 1895. Une pension de 50 francs par mois lui sera accordée durant son séjour. »

Il a donc été envoyé au Gabon où il a vécu et survécu 7 ans durant, dans des conditions qu’aucun être humain ordinaire ne pourrait résister. Et c’est justement ce départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba qui est commémoré lors du grand Magal de Touba…

Voir plus sur l’histoire de Serigne Touba.

Les 8 khalifes généraux de Touba

Après la disparition de Serigne Touba le 19 juillet 1927, il a été succédé à la tête de la communauté mouride par 5 de ses fils par ordre d’âge : Mouhamadou Moustapha Mbacké, Mouhamadou Fadl Mbacké, Abdoul Ahad Mbacké, Abdou Khadre Mbacké et Serigne Saliou Mbacké.

C’est Sérigne Bara Mbacké qui ouvre l’ère des petits-fils de serigne Touba comme khalifes en 2007. C’en ait suivi Serigne Sidy Mokhtar Mbacké et Serigne Mountakha Mbacké, l’actuel khalife.

Sérigne Modou Moustapha Mbacké

Sérigne Fallou Mbacké

Sérigne Abdoul-Ahad Mbacké

Sérigne Abou Khadre Mbacké

Sérigne Saliou Mbacké

Sérigne Bara Mbacké

Sérigne Sidy Mokhtar Mbacké

Nos partenaires

masque Magal Touba 2021

Vous aimez le site ? Soutenez-nous pour le maintenir au top. Ci Barké Sérigne Touba !

Aimez notre page facebook